Moduler son empathie

Plus n’est pas toujours mieux, comme on peut s’en douter, et c’est vrai aussi des processus psychologiques. L’acceptation, la défusion, le contact avec l’instant présent et avec le Soi comme contexte, n’ont pas vocation à être des absolus. Il est bon de pouvoir parfois se laisser capturer par les mots, ou d’être dans le flow de l’action en cours, comme il est parfois utile de choisir l’évitement d’expérience. Aucune surprise, ce que privilégie l’ACT est la flexibilité psychologique, donc la capacité à activer volontairement ces processus psychologiques, ou à ne pas les activer.

Cette capacité de modulation est également importante à cultiver en matière d’empathie. Là encore, on peut aisément imaginer qu’une plus grande capacité à adopter le point de vue de l’autre – définition minimale de l’empathie basée sur le changement de perspective – est bénéfique. C’est peut-être le cas tant cette capacité permet de prendre en considération ce que l’autre perçoit, pense, ressent ; autant de sources d’informations centrales dans les relations interindividuelles. Cependant, avec une habileté très développée à imaginer le point de vue de l’autre -comme c’est souvent le cas des psychothérapeutes-, on lui pose moins de questions et on est, paradoxalement, moins à même de découvrir son point de vue. De plus, on empêche l’autre de réaliser cet exercice tellement indispensable de description et de dévoilement de ce qu’il pense et de ce qu’il ressent. On le prive en fait de l’occasion d’interagir différemment avec ses événements psychologiques, comme autant d’objets extérieurs à décrire à son interlocuteur.

Aussi, comme pour les autres processus psychologiques, la clé est peut-être d’apprendre à mettre son empathie de temps en temps sur pause, choisir momentanément de ne pas s’en servir, pour permettre à l’autre de transformer le rapport à ses pensées, à ses émotions, à ses souvenirs, à ses sensations.

[Vous souhaitez booster et apprendre à moduler votre empathie en tant que thérapeute? Rejoignez-nous pour un atelier en ligne]

[Cet article intéresserait quelqu’un dans votre réseau? Partagez!]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *